Charte Client

Charte de bonne conduite

Un voyage n’est pas un acte anodin, il est motivé par un désir de rencontre avec un peuple, sa culture et son territoire. Mais pour que cette découverte soit possible pour les générations futures, le voyageur a une responsabilité envers le pays d’accueil et ses habitants. Dans cette charte de bonne conduite GABON’S EDEN informe ses voyageurs des comportements qui sont attendus d’eux.


1. Respect des sites touristiques

-Les voyageurs ont souvent l’envie de tout découvrir mais cela ne doit pas se faire au détriment des sites visités, restez dans les sentiers, limitez les piétinements et ne conduisez pas hors-piste.

-L’observation des animaux ne doit pas modifier leur comportement, pour cela il est recommandé de ne pas trop s’approcher même si parfois les guides acceptent de le faire en échange d’argent. De même, évitez de les nourrir.

-L’eau est dans beaucoup de pays une ressource rare. Il est donc important de ne pas la gaspiller ou de la polluer : écourtez les douches et favorisez par exemple les détergents biodégradables. Il est toujours mieux de demander l’autorisation avant d’utiliser une rivière ou une pompe à eau.

- Gardez à l’esprit qu’un geste qui vous semble inoffensif peut devenir destructeur lorsqu’il est répété par des milliers de personnes par an.


2. Des contacts respectueux avec la population

-Certains pays ont un rythme de vie différent du nôtre et il est important de le respecter, hâte et impatience peuvent parfois être mal perçues.

-A certains endroits du Gabon, des tenues trop moulantes, trop dénudées, trop ostentatoires ou trop décontractées peuvent parfois choquer, il en va de même pour les contacts corporels (s’embrasser en public, serrer la main d’une femme pour un homme…).Essayez de vous adapter aux mœurs du pays.

-Même la plus belle des photos doit toujours être prise avec l’accord de son modèle.

-Faites attention de ne pas faire de promesse que vous ne pouvez pas tenir, comme par exemple d’envoyer une photo.

-Il est important d’avoir fait les vaccinations nécessaires à l’entrée au Gabon.

- Enfin, le tourisme sexuel est, non seulement odieux, mais puni par la loi. Au premier abord il ne ressemble pas toujours à de la prostitution, des relations à priori volontaires ne sont parfois motivées que par la misère ambiante.


3. Des achats dans les règles de l’art

-Privilégiez les échanges directement avec la population locale, notamment pour les restaurants, les transports : c’est le meilleur moyen de découvrir la culture et de les faire bénéficier directement de l’argent du tourisme.

-Pour des populations démunies la tentation est parfois grande de vendre des objets sacrés ou traditionnels. Ne les achetez pas, cela représenterait une perte pour le pays.

-La négociation fait souvent partie de l’achat, prêtez vous au jeu (mais sans aller trop loin), sinon cela risquerait de participer à l’augmentation du coup de la vie du pays.


4. Des déchets maitrisés

-Pour limiter vos déchets sur place, pensez à enlever les emballages inutiles avant de partir.

-Essayez de ramener vos déchets non-destructibles (sacs plastique, piles…) avec vous surtout quand vous voyagez dans un pays qui ne possède pas d’infrastructure de traitement des déchets.